Notice: Undefined index: page_mod in /home/hamonbi/public_html/usr/letrocdesidees/inc/config.php on line 40

Deprecated: mysql_connect(): The mysql extension is deprecated and will be removed in the future: use mysqli or PDO instead in /home/hamonbi/public_html/usr/letrocdesidees/inc/connect.php on line 9

Notice: Use of undefined constant ID - assumed 'ID' in /home/hamonbi/public_html/usr/letrocdesidees/mod/medias.php on line 11
Objets de curiosité - L'arrivée des Européens - Le troc des idées

Activité de troc

Blogue

Accueil > L'arrivée des Européens > Objets de curiosité - L'arrivée des Européens


Notice: Constant MYSQL_HOST already defined in /home/hamonbi/public_html/usr/letrocdesidees/admin/inc/config.inc.php on line 9

Notice: Constant MYSQL_USER already defined in /home/hamonbi/public_html/usr/letrocdesidees/admin/inc/config.inc.php on line 10

Notice: Constant MYSQL_PASS already defined in /home/hamonbi/public_html/usr/letrocdesidees/admin/inc/config.inc.php on line 11

Notice: Constant MYSQL_DB already defined in /home/hamonbi/public_html/usr/letrocdesidees/admin/inc/config.inc.php on line 12

Notice: Constant MAIN_PATH already defined in /home/hamonbi/public_html/usr/letrocdesidees/admin/inc/config.inc.php on line 15

Objets de curiosité

Parmi tous les navires qui se dirigeaient vers l'Amérique du Nord, il y avait non seulement des pêcheurs, mais aussi des explorateurs. Aussi tôt que 1497, Jean Cabot, appelé aussi Giovanni Caboto ou John Cabot, débarquait au Cap-Breton en croyant être arrivé au « Pays du Grand Khan » (la Chine). Il a remarqué des signes que le pays était habité, mais il ne vit personne. Une vingtaine d'années plus tard, en 1524, Giovanni Da Verrazzano rencontrait des membres des Premières Nations à Terre-Neuve. Il a noté que ceux-ci possédaient déjà quelques objets européens. Les échanges entre les Premières Nations de la côte Atlantique et les Européens avaient déjà commencé et, dans les années qui suivirent, ils se produisirent de plus en plus souvent.

Lorsque Jacques Cartier arriva au Canada pour la première fois en 1534, il remarqua des gens sur le bord de la côte qui faisaient de grands signes et montraient des fourrures accrochées à des perches. Lui et ses hommes échangèrent quelques petits objets, dont des couteaux et un chapeau rouge qu'ils donnèrent au chef. Lors de ses deux autres voyages, Cartier et son équipage échangeront à plusieurs reprises.

Bien que plusieurs explorateurs virent de leurs propres yeux l'Amérique du Nord, aucun d'entre eux ne verra les richesses que cette terre avait à offrir. Ils cherchaient de l'or, des épices, des pierres précieuses et bien d'autres choses. Aucun ne pensa que la quantité de fourrures disponible dans cette région du monde pouvait facilement enrichir n'importe quel Européen.